• Accueil
  • Archives
  • Conférence : l’exploitation de la terre de Bully et la poterie de Martincamp par Thérèse-Marie Hebert, docteur en Histoire

Dans la même rubrique...

Conférence : l’exploitation de la terre de Bully et la poterie de Martincamp par Thérèse-Marie Hebert, docteur en Histoire

Le mardi 10 décembre, à 18 heures

Vous êtes cordialement invités à assister à la prochaine conférence organisée par la Société Géologique de Normandie et des Amis du Muséum du Havre, qui aura lieu le mardi10 décembre 2013, à 18heures dans les locaux de l’AMAC, 10 rue Albert-André Huet, Le Havre.

Thérèse-Marie Hébert, docteur en Histoire, tiendra une conférence portant sur « l’exploitation de la terre de Bully et la poterie de Martincamp, en Seine Maritime ».

Les paléontologues connaissent bien les argiles de Bully , aux belles ammonites à test irisé. Cette terre a aussi servi à fabriquer des poteries très recherchées par les collectionneurs. Grâce aux fouilles menées par Thérèse Hébert sur les dépotoirs de Martincamp, aux objets datés qu’elle a pu réunir, aux archives aussi qu’elle a dépouillées, elle est en mesure de proposer une chronologie des productions, de la fin du XVIIIe s. jusqu’à la fin du XIXe, ce qui est tout à fait nouveau. Elle fait aussi vivre les familles de potiers, gens modestes, mais dont les productions étaient exportées jusqu’à Paris et même à l’étranger : on en retrouve jusqu’au Canada.

Avec son conjoint, Didier Hébert, Conservateur du Musée de Lillebonne, elle a monté cet été dans cet établissement une exposition, présentant plusieurs centaines d’objets de cette production. Dans ce cadre, elle a réalisé un gros catalogue, riche de quelque 400 reproductions. Ce travail vient d’être couronné par un prix décerné par l’Académie des Sciences, Arts et Belles Lettres de Rouen.

Lors de cette conférence, il sera possible d’acquérir cet ouvrage (prix : 20 €) qui donne un bon résumé de la thèse de Thérèse-Marie Hébert et qui constitue désormais un ouvrage de référence pour tous ceux qui s’intéressent à la poterie régionale et à l’archéologie industrielle.

Entrée gratuite, dans la mesure des places disponibles.