La Lune : son origine et ses caractéristiques. Conférence du 10 juin 2014

Par Guy Lemasle, président de la SGNAMH
Conférence SGNAMH du mardi 10 juin 2014

Notre conférence SGNAMH du mardi 10 juin portait sur la Lune, ses origines et ses caractéristiques.

JPEG - 758.7 ko

La lune, notre unique satellite, l’un des 173 du système solaire, de 1738 km de rayon, est situé à 384000 km de la Terre et s’en éloigne de 3,8 cm par an.

Suite au freinage par les marées, son temps de rotation sur elle-même est égal à son temps de révolution sidérale autour de la Terre (27j 7h 43 min). De ce fait nous en voyons toujours la même face .

Face cachée de la lune


JPEG - 544.6 ko
Image Nasa

Née il y a 4,5 Ga, à partir de la Terre lors d’une collision par un astéroïde nommé Theia de la taille de Mars, elle a une structure différenciée grâce à l’océan magmatique de ses débuts.

Sa croûte a 40 à 50 km d’épaisseur sur sa face visible, le double sur sa face cachée. Son manteau dont une partie serait pâteux fait plus de 1100 km d’épaisseur. Son noyau serait de l’ordre de 350 km de rayon. De nombreux tremblements de Lune, situés en profondeur vers 800-1000 Km, se produisent surtout à son périgée.


JPEG - 69.9 ko
Cratère Copernicus à piton central.
Image Nasa USGS
JPEG - 73.5 ko
Face cachée à croute plus épaisse.
Image Apollo 16
----

En surface elle montre 80% de terres formées surtout d’anorthosite (gabbro particulier riche en plagioclases calciques) et 20% de mers constituées par des basaltes remplissant des bassins d’origine météoritique.
Le régolite qui recouvre ces roches provient d’éjectas météoritiques et/ou de l’action des micrométéorites sur la surface lunaire dépourvue d’eau et d’atmosphère. Il forme la poussière de surface.

Les terres qui montrent des reliefs parfois de plus de 4000 m sont d’âge hadeen (>4 Ga), tandis que les basaltes des mers ont un âge archéen (entre 3 et 4 Ga).
Si les terres sont très cratérisés donc anciennes, il n’en était pas de même des mers qui sont plus récentes. Le grand bombardement météoritique tardif a eu lieu entre 4,1 et 3,8 Ga.

Il n’y a pas de vie sur la Lune mais son champ de gravité a permis de stabiliser l’inclinaison de l’axe de la Terre et donc de faciliter le développement de la vie sur Terre.


Notons que sur Mars, les satellites Phobos et Deimos respectivement de 28 et 16 km de diamètre n’ont pas stabilisé l’axe dont l’inclinaison a pu varier de 10 degrés et entraîner la disparition de l’eau qui coulait en abondance il y a 2 Ga au moins par suite d’un climat torride.

Merci la Lune ! .

----

Ballade à la Lune
Poème d’Alfred de Musset
JPEG - 339.1 ko
Image Simon Smith de Lune bleue




C’était dans la nuit brune,
Sur le clocher jauni,
La Lune,
Comme un point sur un i

Lune, quel esprit sombre
Promène au bout du fil
Dans l’ombre,
Ta face et ton profil ?

Est-ce un ver qui te ronge,
Quand ton disque noircit
S’allonge
En croissant rétréci ?