Géologie - Paléontologie - Préhistoire - Minéralogie

Fossiles : du terrain à la vitrine
Conférence de Vivien Chouquet - 15 mars 2017

Société Géologique de Normandie et des Amis du Muséum du Havre

L’Homme, depuis des milliers d’années, est attiré par l’esthétisme et l’origine des fossiles. La découverte d’un fossile peut se faire de manière fortuite lors d’une balade ou à l’occasion de travaux mais lorsque l’on souhaite en découvrir d’avantage il faut être plus méthodique. Aujourd’hui internet est une source quasi inépuisable d’informations pour qui s’intéresse à la paléontologie. Consulter les cartes géologiques du BRGM est souvent l’étape initiale de préparation de toutes sorties. Avec seulement quelques connaissances en géologie et les notices explicatives en lien avec chaque carte, il est possible d’y glaner une grande somme d’informations. Les livres, revues, articles ou encore les associations sont également importants pour qui la recherche de fossiles devient une vraie passion ! .

JPEG - 87.3 ko
Conférencier : Vivien Chouquet

Sur le terrain il faut bien ouvrir les yeux, être attentif au moindre détail pouvant indiquer la présence d’un fossile. Dans certains cas, il suffit de se baisser pour faire une récolte, dans d’autres cas il faut taper à l’aide de massettes et burins ou encore tamiser. Chaque site requiert son outillage spécifique. Les sorties « bredouilles » font partie du jeu mais plus on est expérimenté et plus elles se font rares.

JPEG - 119.1 ko
JPEG - 63.8 ko
Pleurotomaria en place sur le terrain
Pleurotomaria phaedra
après dégagement à la sableuse

Rentré avec votre récolte, le « travail » est loin d’être terminé. La préparation et le dégagement peuvent prendre de longues heures pour bien mettre en valeur un spécimen sans l’endommager. Le microburineur (mini marteau piqueur de la taille d’un stylo) ou encore les microsableuses sont des outils fort utiles pour obtenir un dégagement parfait.

JPEG - 63.6 ko
JPEG - 68.3 ko
Encyclus meriani avant sablage
Encyclus meriani
après sablage

Plus la préparation d’un fossile sera de bonne qualité, plus son étude scientifique sera aisée. Outre leur aspect purement esthétique les fossiles renferment tous des informations scientifiques qui sont souvent passionnantes ! La détermination est l’étape suivante et indispensable pour faire parler ces traces d’êtres vivants de plusieurs millions d’années. Une nouvelle fois, les livres, internet, associations, forum etc… sont les outils à utiliser pour espérer nommer et mieux connaître ces trésors. .

Enfin l’étiquetage et l’inventaire des fossiles sont les étapes ultimes pour assurer une pérennité à votre collection et ainsi préserver au mieux ce patrimoine pour les générations futures.

Les paléontologues professionnels ne peuvent pas être présents en permanence sur le terrain, de plus l’environnement (pluie, gel, mer…) détruit énormément de fossiles. Les amateurs ont donc un rôle important dans la découverte de nombreux spécimens parfois uniques et d’un grand intérêt scientifique. En partageant ces découvertes, le chercheur amateur permet aux scientifiques d’avoir accès à un vaste champ d’études.

La découverte d’un fossile n’est jamais anodine et souvent passionnante. Les quelques heures passées sur le terrain sont souvent courtes en comparaison avec les heures de préparation de la sortie puis celles passées sur le dégagement, la détermination et l’inventaire de chaque exemplaire.

La curiosité, la patience et le partage restent les mots d’ordre pour être un bon chercheur de fossiles et pouvoir admirer une belle vitrine !