Dans la même rubrique...

Déménagement

Mi-décembre 2010 :

JPEG - 69 ko

Vous avez dit déménagement ? Mais quel déménagement ? A ce mot, frappés d’horreur, les adhérents de notre Société sont tétanisés, figés, restent sans voix… et pourtant le mot a été prononcé : mise à la porte, le verdict est tombé : il nous faut quitter notre lieu d’hébergement et le pire est à venir : déménager la Bibliothèque…

La Bibliothèque… notre Bibliothèque : une des plus importantes et une des plus anciennes bibliothèques scientifiques du département. C’est notre enfant ! Choyée, couvée, classée et reclassée, épluchée, caressée, admirée depuis 1871, date de la création de notre association. Que d’hommes célèbres sont venus y chercher des références, des messieurs savants dont les noms figurent au coin de nos rues ! Du Président René Coty en passant par Théodore Monod et tant d’autres fidèles et amis de ces livres devenus vieux, tant feuilletés et aimés par toute une population d’âge divers, disparue depuis longtemps mais qui nous a légué, à nous, ces ouvrages. Alors, à travers nos livres, c’est à eux que nous pensons, à ces générations de géologues, de paléontologues, de minéralogistes, préhistoriens, herboristes (ou tout simplement amis de la Science et curieux de tout !). Ils nous ont laissé, avec confiance leurs recueils, plans, annotations, observations, recommandations etc. et nous devons être dignes de ce legs… Car nous, nous avons, comme encore beaucoup d’autres, une haute idée de la Culture qui nous a été transmise et que, à notre tour, nous nous devons de transmettre.

Nous allons donc relever la tête, dépasser cette honte qui nous a été faite, non pas à nous mais à notre association, fille du Havre, patrimoine à part entière de notre ville, première société savante havraise déclarée d’utilité publique, mise à la rue comme une malpropre !

Mais le moral des troupes remonte ! De nombreux adhérents nous encouragent. Derrière nous les anciens dont nous sommes les garants, avec nous les amis SGNAMH et, plus tard, les jeunes qui nous succèderont.

En avant !

D’abord les livres  ! Certains d’entre nous ne peuvent s’empêcher avant de les mettre en carton, de les feuilleter comme si c’était la dernière fois, un au revoir en somme… Oui, c’est difficile et ce fut difficile tout au long, mais nous étions, il est vrai, galvanisés par ce devoir qui nous incombe de tout sauver du tri, des poubelles, de la benne, de la déchetterie. Garder tout : TOUT GARDER ! Du plus récent au plus ancien !

JPEG - 108.5 ko

Puis les bulletins. Beaucoup d’émotion à la lecture des très vieux publiés dans les années qui suivirent la création de la Société et du Muséum par Gustave Lennier : toute découverte, toute interprétation, discussion etc. sont soigneusement mentionnées et le lecteur d’aujourd’hui suit la vie de l’association quasiment au jour le jour. Déjà dans le bulletin de 1878, on constate que les échanges se multiplient avec d’autres sociétés savantes françaises mais également étrangères (anglaises, canadiennes etc.). Les guerres apportèrent un frein aux parutions des publications mais elles reprirent ensuite avec dynamisme et les échanges s’accrurent notablement.

Janvier 2011 :

Une fois nos bulletins emballés, nous nous attaquâmes aux milliers de revues reçues depuis 1871, on peut le dire fièrement, du monde entier ! Elles sont le témoin de l’évolution des connaissances notées et répertoriées par tant de Sociétés savantes qui brûlaient – et brûlent encore - d’échanger leurs idées ! Parfois ces revues sont annotées d’une écriture pâlie par le temps, pour recommander à un adhérent disparu depuis longtemps, le schéma particulier d’une coupe géologique ou d’une découverte paléontologique qui devaient faire l’objet de discussions passionnées !!

Nous avons donc plongé dans le passé et avons ainsi voyagé dans beaucoup de villes de France et, bien sûr, étrangères ! Mais que l’on se rassure le voyage n’est pas terminé !

Février 2011 :

JPEG - 94.4 ko

C’est fini, mais on renaît ! Ce sont des milliers de documents, catalogues, revues etc. qui sont passés par nos mains pour qu’ils survivent et restent ainsi vivants !

Ils témoignent de la ténacité, la pugnacité, la détermination de tous nos membres, des nombreux amis qui nous entourent et nous aident afin que nous sauvions notre association !

Après la pluie le beau temps ! Nous relevons la tête, dignes et plein d’espoir. Des fossiles nous attendent partout ! Dans le sol dorment des vestiges que nous savons faire parler ! Notre regard porte souvent vers le sol mais nous avons la tête dans les étoiles ! L’avenir est à nous !