Dans la même rubrique...

Sortie géologique entre Octeville et Sainte-Adresse

Le samedi 13 octobre 2012, la Société Géologique de Normandie et des Amis du Muséum du Havre a effectué une sortie géologique entre Octeville (Aquacaux) et Sainte-Adresse.

Eboulis du Cénomanien {JPEG}Cette sortie montre sur le cordon littoral la présence du Jurassique avec les deux « bancs de plomb » tandis que la pré-falaise et la falaise exposent des terrains crétacés de l’Aptien (sables ferrugineux), de l’Albien (microconglomérats, argiles de Gault) et du Cénomanien qui se présente en blocs éboulés sur la plage. Ce dernier est riche en fossiles : oursins, vers, bryozoaires, éponges, ammonites, etc. De riches trouvailles pour les amateurs ! A noter qu’une lacune de 35 millions d’année sépare le Jurassique du Crétacé.

Echanges avec Vivien Chouquet, organisateur de la sortie {JPEG}L’estran semble cependant avoir perdu du volume tant en sable qu’en galets, ceci sans conséquence sensible sur l’état du bord de mer. Mais après Dollemard tout change ! Les éléments meubles sont emportés par la mer et le rivage n’est alors qu’un chaos de blocs de béton et de ferraille (vestiges de l’ancienne décharge à ciel ouvert…). La dérive littorale des galets continue en direction du Havre, mais ceux-ci sont remplacés par de très nombreuses plaques de béton se dirigeant vers les plages de Sainte-Adresse et du Havre…

C’est ainsi que l’on voyage dans le temps, une promenade entre les millions d’années ! Le retour à la réalité nous fait descendre de notre petit nuage…..

Pique-nique "tiré du sac" avant le départ Prospection dans les blocs du Cénomanien