Santorin, Milos, Nisyros Volcanisme et Histoire en mer Egée, par Richard Rudaux

Depuis des milliers d’années les éruptions volcaniques et les tremblements de terre accompagnent l’histoire de l’Homme.

Ces catastrophes peuvent être très impressionnantes, mais elles ont été, durant la protohistoire, souvent moins meurtrières que les aléas climatiques et les épidémies. Elles ont par contre façonné, influencé les sociétés humaines. Et si la corrélation entre ces phénomènes et une population s’avère difficile à détecter, l’archéologie peut nous y aider.

Après avoir « révisé » nos connaissances de la géodynamique méditerranéenne qui va former l’arc volcanique des Cyclades, nous découvrirons à travers quelques exemples quel impact purent avoir dans l’histoire les colères de la Terre.

L’éruption du volcan de Santorin, vers 1600 avant J.-C. en est une illustration très connue et très symbolique.

L’exploitation d’une ressource minérale liée au volcanisme, l’obsidienne sur l’ile de Milos, est moins connue mais tout aussi importante pour les habitants des iles de la mer Egée.

Quant à notre troisième ile, Nisyros, c’est dans la mythologie grecque que nous trouverons la relation entre homme et volcan.